Partager sur

La Confédération est-elle en train de centraliser le Crédit Mutuel par la réforme des statuts ?

CERTAINEMENT PAS !

La réforme des statuts s’inscrit dans le cadre des nouvelles exigences en matière de gouvernance qui ont été posées par la Banque Centrale Européenne (BCE). Celles-ci ne conduisent nullement à la perte d’autonomie des groupes et garantissent la collégialité des prises de décision :

Les décisions stratégiques, au niveau confédéral, ne peuvent être votées sans une majorité qualifiée aux 2/3. Aucun groupe régional ne peut donc emporter une décision sans collégialité des autres territoires, conformément aux valeurs du mutualisme. De plus, deux administrateurs indépendants, non liés aux fédérations, siègent au Conseil.