Partager sur

La sortie du Crédit Mutuel Arkéa du groupe Crédit Mutuel est sans conséquences pour le Crédit Mutuel Arkéa ?

CERTAINEMENT PAS

Le choix proposé par les dirigeants du Crédit Mutuel Arkéa est entre une situation connue et solide – celle d’aujourd’hui où rien ne changerait ni pour les élus, ni pour les salariés, ni vis-à-vis des sociétaires et clients – et une situation totalement inconnue aux conséquences incertaines pour tous :

L’abandon de la marque Crédit Mutuel, marque bancaire préférée des Français ;

L’abandon de la solidarité nationale, et donc du soutien qu’assure l’ensemble du groupe en cas de turbulences économiques ;

La baisse de la notation de la nouvelle banque qui en sortira d’au moins deux points, ce qui entrainera un renchérissement des conditions de crédit au détriment de l’intérêt des clients ;

L’abandon des modèles internes qui nous permettent de gérer au mieux la solvabilité du groupe ;

La dissolution immédiate des caisses locales en cas de sécession d’avec le groupe Crédit Mutuel ;

Le retrait de l’agrément collectif, agrément qui garantit l’autonomie et la responsabilité des caisses locales qui sont des établissements de crédit, possèdent leurs portefeuilles de clientèle, ont un bilan et un compte de résultat et s’engagent concrètement pour leurs clients.

La nécessité pour chacune des caisses locales, de relancer une demande d’agrément qui ne pourra être qu’un agrément individuel, et donc le renoncement aux garanties d’autonomie inhérentes à l’agrément collectif.