Partager sur

“L’esprit de solidarité qui anime le Crédit Mutuel est une réalité vécue au quotidien dans mon métier : dans l’accompagnement de nos sociétaires-clients et par le soutien que nous apportons à des actions locales de solidarité très factuelles grâce aux budgets d’initiatives locales.”

Gilles BORE, Salarié du Crédit Mutuel Anjou

La coopérative au Crédit Mutuel, c’est la banque qui appartient à ses sociétaires-clients. Et cette notion de coopération, nous la vivons pleinement lors de nos Assemblées générales, moment où se traduit véritablement cet esprit de communauté. Nos sociétaires-clients nous demandent par ailleurs de cultiver cette différence.

La coopération au Crédit Mutuel ? C’est la proximité d’un acteur ancré au sein de son territoire, au service de ce dernier et de nos clients. Notre finalité, c’est ce service et non la rentabilité de stock-options.

Travailler au Crédit Mutuel, cela a été un vrai choix pour moi. J’ai fait le choix en pleine conscience de la proximité, de la taille humaine, où le pouvoir repose sur le modèle d’une pyramide inversée.

L’esprit de solidarité qui anime le Crédit Mutuel est une réalité vécue au quotidien dans mon métier. Cette solidarité on la retrouve dans l’accompagnement de nos sociétaires-clients. Elle est également prolongée par le soutien que nous apportons à des actions locales de solidarité très factuelles grâce aux budgets d’initiatives locales qui sont alimentés par nos fonds propres.

Notre organisation, c’est la force de l’union. C’est pouvoir apporter une réponse à l’ensemble de nos clients, peu importe où il se situe, dans une vision de continuité de services.