Partager sur

“Être élu au Crédit Mutuel représente une formidable opportunité d’être confronté à la réalité économique et sociale de nos territoires”

Guy EHRET, Administrateur du Crédit Mutuel de La Doller

Être élu au Crédit Mutuel représente une formidable opportunité d’être confronté à la réalité économique et sociale de nos territoires.

Associés à la prise de décision, nous constatons et accompagnons les avancées impressionnantes du groupe Crédit Mutuel dans les services digitaux, d’anticipation stratégique, de communication numérique et de croissance externe.

Ces avancées vont de pair avec le renforcement des Caisses partout sur le territoire. Ensemble, ils assureront la pérennisation des résultats du Crédit Mutuel, groupe mutualiste décentralisé et humain, à la faveur de l’emploi local, l’économie départementale et régionale.

Je regrette qu’en dépit de toute logique économique et sociale, la direction d’Arkéa suggère un « concept d’indépendance en miniaturisation » qui casse les codes du mutualisme, les codes du Raiffeisen.

Ce funeste projet pourrait nuire aux ratios de solvabilité d’Arkéa… et donc aux sociétaires et salariés du Crédit Mutuel Arkéa !